31 octobre 2006

Éléphants

Des chercheurs d'Atlanta, aux États-Unis, ont réussi à prouver que les éléphants avaient conscience d'eux-mêmes en les plaçant devant des miroirs géants.
Ils auraient économisé du temps et de l'argent en se faisant conseiller par Ségolène. Elle le sait depuis un certain temps, que les éléphants ont un énorme moi, et qu'ils passent leur temps à se contempler. Et je ne parle pas de la trompe.

Fumigène

Match Nice - OM : l'OM était à deux doigts de la victoire.

30 octobre 2006

Delage

J'adore ce genre de découverte : une musique inconnue, envoûtante, un quatuor qu'on capte un soir sur France Musique, mais de qui ça peut bien être ? On cherche, non ce n'est pas russe, ni du Bartok, ça fait décidément français mais de qui donc ? Pas du Ravel, pas du Debussy, on connaît. Rien à faire, on ne trouve pas. Et pour cause. Personne ne m'a jamais parlé de Maurice Delage, élève de Ravel, mort en 1961.
Je cherche sur Amazon et je trouve : un seul enregistrement apparemment, à paraître le 15 novembre prochain. Et je vois qu'il a aussi écrit des contrerimes pour piano, et des Haï-Kaï. Je crois que je vais le commander tout de suite !

29 octobre 2006

Tortue

On peut garder son sens de l'humour même à 85 ans la preuve : j'appelle mes parents au téléphone.

— Comment ça va ?

— Oh, répond ma mère, la maison ressemble à un magasin orthopédique. Ton père marche maintenant avec un déambulateur qui fait clic clac. Il fait la course avec la tortue.

Et là j'entends la voix de mon père :

— Oui, mais je gagne !

27 octobre 2006

Chez S A

Chirac vient de poser la première pierre de la deuxième usine PSA en Chine.
J'espère qu'il va bientôt poser la deuxième pierre de la première usine.

Récompense

Voici quatre lauréats d'un concours organisé par RFI et Reporters sans Frontières. Nad Sivaramen, à gauche, a gagné le prix de la presse écrite pour un article sur les tireurs de pousse-pousse malgaches publié dans l'Express de l'Île Maurice. Irène Ndzana Fouda, à sa gauche, est lauréate dans la catégorie radio pour un reportage intitulé « le bip, une nouvelle habitude née du téléphone portable », qui est passé sur les ondes de Cameroon Radio Television (CRTV). J'ai juste entr'aperçu le troisième, Y.P. Koffi, Béninois lauréat du prix photo, et jamais rencontré le quatrième, Constant Tonakpa, Béninois lui aussi, qui a gagné dans la catégorie Dessin de presse.
Et qu'ont-ils obtenu, ces journalistes ?
— Un voyage à Paris qu'ils n'ont pas eu le temps de visiter, bringueballés de cérémonies en cérémonies avec le droit de serrer la pince d'Hervé Bourges,
— La publication de leurs œuvres sur les sites de RFI et RSF mais comme RFI est en grève, ils devront attendre,
— une formation express sur la presse en ligne française assurée par mes soins, mais franchement, est-ce que j'ai la gueule d'une récompense ?
— et je l'espère, du moins, c'est prévu, un ordinateur portable.
Ils repartent demain dans leurs pays respectifs.
Un salut particulièrement amical à Nad, s'il lit ces lignes une fois rentré à Maurice.

25 octobre 2006

Nichons

On fait tout un foin sur la censure du tableau de Delacroix dans les manuels scolaires turcs. La Liberté doit certes guider le peuple, mais pas avec les nichons à l'air. Il y a même un excellent dessin de Delambre dans le Canard d'aujourd'hui où elle est carrément en tchador, la Liberté. Mais moi, je me souviens bien de mon manuel d'Histoire, bien français, dont la couverture portait une illustration en relief représentant ce même tableau. Et je peux assurer que les roploplos libertaires étaient chastement recouverts d'un drapé. Il n'y a pas si longtemps que cela...

21 octobre 2006

Fables

Les fables de La Fontaine ont souvent deux morales : la première est obvie, la seconde surprend parfois. Or certains faits divers ressemblent à une fable de La Fontaine. Par exemple cette histoire récente d'un milliardaire américain, tellement heureux d'être en train de vendre un Picasso 139 millions de dollars, soit plus que le record battu par le Klimt à 135 millions, qu'il convie ses amis, boit, gesticule, et s'agite tant et si bien qu'il crève le tableau du coude sur 5 cm. L'affaire n'étant pas conclue, il ne peut plus vendre, évidemment, et c'est la première morale. Mais quelle est la seconde ? Notre milliardaire a confié le tableau a un restaurateur, et ces gens-là font des merveilles. Parions qu'on n'y verra rien dans quelque temps. Et que le milliardaire crèvera cette fois les plafonds en revendant encore plus cher son Picasso, car il aura une histoire.

19 octobre 2006

Restauration

Fabius, qui voulait appliquer les 35 heures pour tous et partout, perd deux points dans les sondages après le «débat» des socialistes. Quant aux employés de la restauration, qui vont malgré eux passer aux 35 heures suite à la décision du Conseil d'État, ils risquent de perdre beaucoup plus encore que la 6e semaine de congés et les deux jours fériés qu'ils avaient négociés. Je ne peux m'empêcher de sentir là dessous un effet de la guerre que se livrent entre eux les syndicats. Dans cette histoire, qui a demandé aux salariés leur avis? Les employés de la restauration qui s'expriment sur le sujet au travers de blogs ou du courrier des lecteurs des journaux en ligne n'ont pas l'air contents du tout, ce matin.

18 octobre 2006

Chicago

J'ai lu hier soir une des derniers numéros de la B. O. (Bibliothèque Oulipienne) consacré aux «Chicagos» de Paul Fournel. Il y en a de très bons, mais je préfère celui, collectif, que nous avons fait jeudi dernier à la pizzeria sur une idée d'AC. qui commandait son dessert :

Baise, copain bourré
Nique, pote ivre
Copule, allié pompette
Coïte, camarade éméché
Tire, ami saoul !

15 octobre 2006

Zazipo


Retour épuisée de Zazipo 2006, mais je regrette que ça n'ait pas duré deux ou trois jours de plus ! Le spectacle était passionnant. Une lecture Oulipienne (Hervé le Tellier, Ian Monk, Jacques Jouet, Olivier Salon, Frédéric Forte) et des performances de Martin (photo), Allory et Antoine, réunis quand ils chantent ensemble sous le nom de « Trois jeunes Tambours » (à hurler de rire), le tout entrecoupé de lectures par leurs auteurs de certaines des variations sur Annan visibles sur le site de Zazipo. Le lendemain, pléiade de métro suivie d'atelier d'écriture, et fin en feu d'artifice chez Robert Rapilly et Christiane, autour d'une mégabouffe en grande partie réalisée par Yasmine Damiens, avec une bonne vingtaine d'amoureux de l'écriture à contraintes, des feuilles de vignes farcies, de la tapenade maison, du crumble et j'en passe. L'événement coïncidait avec l'ouverture de Lille 3000, festival dédié à l'Inde. La gare était décorée comme à Bollywood, et une haie d'éléphants polychromes de 2 tonnes chacun transformait la rue Faidherbe en allée de palais de maharadjah.
Mais comment je vais faire pour bosser demain ????

13 octobre 2006

Pastior

Première soirée Oulipo de la saison hier à la Bibliothèque nationale. Consacrée évidemment à Oskar Pastior, qui vient de mourir. Je m'étais retenue jusque là de lire ce poète, parce que je ne suis pas germanophone. Mais l'entendre les réciter (il existe des enregistrements) m'a donné envie de m'y mettre. Il m'a rappelé un peu certains essais «radiophoniques» de Tardieu.

10 octobre 2006

Big Brother

Google vient de racheter Youtube. Voilà qui va conforter dans leur opinion ceux qui, comme Christophe Bruno, sont persuadés que Google, agent de la globalisation, est le nouveau Big Brother.

07 octobre 2006

Soutien

La marque de soutif Aubade vient d'annoncer la fermeture d'un de ses deux sites.
Elle ne précise pas si c'est le gauche ou le droit.

06 octobre 2006

Limbes

À la une de BBC news aujourd'hui, une nouvelle que les médias français n'ont pas reprise. Elle est pourtant fantastique, jugez plutôt : le Vatican serait sur le point de remettre en cause la notion de limbes.
Quoi, ça ne vous dit rien ? Bande de mécréants ! Les limbes, du latin limbus qui veut dire bord, sont cet endroit hypothétique où les âmes des justes nés avant le Christ errent éternellement (ou font un bref stage de remise à niveau, selon une autre opinion).
C'est ainsi que Dante, allant visiter les Enfers avec Virgile, visite les limbes dans le 1er cercle et y croise du beau linge : Homère, Horace, Ovide, Lucain, Socrate, Platon, Hippocrate, Avicenne, Euclide, Sénèque, Zénon et j'en passe. Tout ces gens se lamentent évidemment d'être là faute d'avoir été baptisés. Pourtant, AMHA, ils s'y emmerdent nettement moins qu'au Paradis.
Dante ne dit rien d'une autre population pourtant nombreuse des limbes : celle des bébés morts sans baptême avant l'âge de sept ans, et qui n'ont pas droit aux paradisiaques délices pour cause de péché originel.
Les limbes sont en effet issus de la même problématique que celle qui a produit l'Immaculée Conception, dogme selon lequel la Sainte Vierge est exempte du péché originel. Évidemment, réfléchissez, comment pourrait-elle dans le cas contraire être la mère de Dieu ? Les limbes n'ont jamais fait l'objet d'un dogme. C'était peut-être un peu trop gros, même pour l'époque.
Tous ces savants raisonnements tautologiques sur des objets totalement virtuels me plongent dans le ravissement.
Le journaliste de BBC news semble suggérer que Benoît XVI lance le sujet pour ne pas paraître plus ringard que les musulmans, selon lesquels les âmes des bébés morts s'envolent directement au Paradis. Imaginez un peu que les désaccords entre musulmans et chrétiens se focalisent sur cette grave question !

05 octobre 2006

Huîtres


Cette fois l'été est fini : l'appartement se refroidit inexorablement depuis trois jours. On risque de se peler jusqu'au 15 au moins, je crois que c'est la date officielle à laquelle ils doivent remettre le chauffage.
Le ciel est nuageux, mais pas comme sur cette photo qui date d'une quinzaine de jours seulement.
Il fait un temps à bouffer des huîtres. Tiens, justement, il y en a ce soir !

04 octobre 2006

Plein temps


Me voici embauchée à plein temps : j'en aurai moins pour m'occuper de blogs, de Formules et d'Oulipo, hélas.
Et moins pour faire des images (voici la dernière).
Mais peut-être que j'échapperai à l'écriture sous les ponts, après tout.

03 octobre 2006

Ponts

Hilarante retrouvailles de cinq internénettes hier soir. Arlette nous a fait mourir de rire avec une histoire de nombril irracontable, et nous a régalées de foie gras poêlé. J'ai oublié pendant trois heures mes soucis d'argent et Annick les siens de boulot. Carole nous a raconté, de son voyage en Chine, tout ce que Billaut n'a pas mis dans son blog, et ce n'était pas triste non plus. Enfin et à propos de blog, Danie nous a appris qu'elle en tient un sur les ponts. Je vous le recommande.
http://unpontsurleau.typepad.com/
Le mien bientôt, c'est sous les ponts que je vais le tenir !

02 octobre 2006

Roquet

Alors, qui a ressorti cette vieille et vilaine histoire de Rainbow Warrior juste au moment ou Ségolène se déclarait candidate ? Pour l'UMP, cela ne fait aucun doute : le coup bas venait des adversaires de gauche de la candidate, qui lui auraient fait un « croc-en-jambe ». Expression que, curieusement, la journaliste d'Europe 1 prononçait « crohanjamb ».
Des crocs dans la jambe ? Cela serait alors le fait d'un roquet.
Et ce roquet prouverait là son naturel abusif !

01 octobre 2006

Delplace

Très agréable surprise aujourd'hui en écoutant France Musique à 18 h : je reconnais le thème de la 1re symphonie de Brahms (que j'adore) mais... bizarre ! Bien que rien n'y manque, on a l'impression d'entendre autre chose. En fait il s'agit d'une superposition de l'ode à la joie de Beethoven sur le thème de la 1re de Brahms. Du « Breethoven », précise le journaliste. C'est délicieusement dépaysant.
Le monsieur qui a fait ça, Stéphane Delplace, est compositeur. Il a aussi réécrit la « sonate Arpeggione », pour piano et dans le style de Bach : eh bien c'est mieux que l'original (oui, je sais je suis partiale, je n'aime pas Schubert).
Stéphane Delplace est par ailleurs l'auteur de remarquables transcriptions pour piano d'œuvres de Bach pour violon, on peut les écouter ici. J'espère que les superpositions et pastiches oumupiens entendus ce soir feront ou font l'objet d'un disque, je courrai l'acheter.